Comment rebondir après un échec au CRFPA ?

Image libre de droits
Bonjour à tous, 

Je vous retrouve aujourd'hui avec un nouvel article, annoncé il y a quelques temps déjà, sur comment rebondir efficacement après un échec au CRFPA. Il est un peu plus long que ceux de d'habitude, mais le sujet est important à mes yeux et j'espère que vous allez vite comprendre, à sa lecture, pourquoi le mot "échec" n'est pas très approprié dans ce contexte.

Enfin, pour être totalement transparente avec vous et légitime quant à mes propos, je me dois de vous expliquer que j'ai passé l'examen du CRFPA deux fois avant de l'obtenir : une première fois en septembre 2016  et une seconde fois, l'année suivante, en septembre 2017 (première année de la réforme suite à l'arrêté du 17 octobre 2016 fixant le programme et les modalités de l'examen d'accès au centre régional de formation professionnelle d'avocats).
Voir aussi l'article Mon parcours pour en savoir plus.

Ne pas avoir cet examen du premier coup a été une vraie douche froide pour moi, d'autant que je n'avais jamais été confrontée à une telle difficulté dans mes études de droit, non pas qu'elles aient été faciles, loin de là, mais dans le sens où je n'avais jamais eu auparavant à me confronter à un "échec" (un redoublement par exemple). D’où ma forte déception à l'époque suivie d'une certaine remise en question. 

Ça été difficile de retrouver la motivation et de re-préparer un examen réformé que j'imaginais plus sélectif et plus difficile encore ... 

Tout ça pour dire qu'aujourd'hui avec un peu de recul, je ne regrette pas cette première tentative qui n'a plus rien d'un échec à mes yeux. Et c'est pourquoi, suite à vos nombreuses sollicitations sur le sujet, je vous propose dans ce nouvel article une méthode simple en quelques étapes qui aide à se remotiver face à cet examen exigeant et difficile. 

ETAPE 1 : PRENDRE DES VACANCES

Avant de vous (re)mettre à travailler pendant plusieurs mois pour le CRFPA, surtout si vous le passez pour la deuxième ou troisième fois. Prenez des vacances ou faites une pause de plusieurs semaines avant de tout recommencer. C'est IMPÉRATIF et essentiel tant physiquement que mentalement.

Le CRFPA est un marathon, vous ne pouvez pas les enchaîner. 

Et c'est pas tous les jours qu'on vous dira de commencer par prendre des vacances, alors profitez en vous avez une bonne excuse. 

ETAPE 2 : FAIRE LE POINT SUR SES ENVIES ET SA MOTIVATION

Après des vacances ou un peu de repos posez vous les bonnes questions. A savoir notamment pourquoi vous voulez cet examen ? Ce dernier devenant de plus en plus sélectif il est important d'être vraiment motivé pour réussir. Si vous ne souhaitez pas vraiment devenir avocat ou que vous le passez pour de "mauvaises raisons" laissez tomber tout de suite, il est toujours temps de faire autre chose qui vous plait vraiment. 

Cette étape est une réflexion très personnelle mais c'est parfois essentiel de se recentrer sur ses envies et ses projets pour prendre la bonne décision. 

Pour vous y aider, j'ai découvert très récemment le site posetadem.com sur lequel vous pouvez trouver de nombreux témoignages de personnes en reconversion qui ont eu le courage à un moment donné de changer de vie. Je trouve que c'est une bonne lecture pour se tester un peu et essayer de savoir au fond de soi si l'on a choisi la bonne voie. 
Voir notamment le témoignage de Cécile ancienne avocate devenue naturopathe 
Ou celui de Ellen ancienne juriste devenue photographe 

Sur le podcast Fleur d'avocat retrouvez aussi des interviews très intéressantes d'avocats qui ont parfois rendu la robe pour d'autres horizons. 
Voir notamment l'interview de Jessica Troisfontaine qui a créée une marque de prêt à porter ou de Thibaut Labey qui a fondé une société qui aide des particuliers à partir à l'aventure. 

Si finalement vous restez persuadé qu'avocat est le métier de vos rêves et qu'il s'agit d'une vraie vocation pour vous, alors ne vous posez plus de question et passez à l'étape suivante. 

ETAPE 3 : IDENTIFIER SES FAIBLESSES

Demandez vous pourquoi vous n'avez pas réussi. Certes la sélection est rude et il y a toujours un facteur chance dans ce type de concours, mais interrogez vous sur vos faiblesses : sur quels aspects pouvez vous vous améliorer ? Vous ne maîtrisez pas bien la méthodologie ? Quel exercice est le plus difficile pour vous ? Y a t-il une matière dans laquelle vous avez pêché ? Vous n'arrivez pas à gérer votre stress ? Ou le timing des épreuves ? 

Posez vous toutes ces questions et essayez d'identifier vos points faibles.

ETAPE 4 : Y REMÉDIER

Faites vous une liste rouge de vos points faibles et trouver des pistes pour y remédier. En vous focalisant sur vos principales difficultés vous pourrez trouver, tout au long de vos révisions, la possibilité de les atténuer : notamment en insistant sur les matières, les chapitres que vous ne maîtrisez pas ou en orientant vos entraînements vers les exercices qui vous posent difficulté. 

ETAPE 5 : ENVISAGER DE L'AIDE

Je pense ici notamment aux cours dispensés dans les IEJ régionaux mais également aux préparations privées proposées par de nombreuses enseignes. 

Il ne faut pas hésiter à prendre ce type de préparation. Personnellement j'ai suivi une prépa privée semestrielle (de février à septembre) l'année où j'ai réussi l'examen et ça m'a apporté un véritable cadre de travail. 

Je vous renvoie à l'article Prépa or not prépa? si vous voulez en savoir plus et vous faire une première idée sur l'utilité de ces préparations privées. En toute sincérité elles sont parfois très chères et elles ne peuvent pas convenir à tous, mais pour un certain nombre d'entre nous elles peuvent s'avérer être une aide précieuse. D'autant qu'il y a différentes gammes de prix proposées par les préparations sérieuses et vous pouvez ainsi adapter votre choix à votre budget. ✳

ETAPE 6 : NE PLUS DOUTER

Une fois que vous avez pris votre décision, ne doutez plus, ne vous posez plus de question et mettez tout en oeuvre pour réussir. 

Vos mois de préparation ne seront jamais perdus. Personnellement je ne me suis jamais sentie plus pointue en droit qu'au moment où j'ai passé l'examen la deuxième fois. Vos nouvelles connaissances seront toujours un plus pour la suite. 

En outre si vous préparez l'examen sur une année entière, vous pouvez également et en parallèle à vos révisions suivre un master 2, un diplôme universitaire, ou encore faire des stage dans différentes structures. 

En ce qui me concerne, j'ai été assistante de justice auprès de la Cour d'appel de Nancy pendant toute ma préparation à l'examen et c'est une expérience précieuse CRFPA ou pas. 

ETAPE 7 : NE JAMAIS SE DÉGOÛTER 

Enfin, pensez à prendre des pauses pendant votre année de préparation (si vous l'envisagez de cette matière). Personnellement, de février à septembre j'ai pris des vacances à plusieurs reprises : 
- 10 jour en avril, 
- 3 semaines en août (même s'il aurait été plus sage de prendre des vacances en juin ou début juillet et non fin août à la veille des épreuves).

Alors ne culpabilisez pas et octroyez vous du temps libre pour souffler et vous changer les idées même pendant vos révisions. Encore une fois le CFRPA est un marathon, c'est sur la longueur qu'il faut tenir. 

Vacances avant, vacances pendant, vacances après ... et la boucle est bouclée.

______________________

J'espèce que cette méthode pourra vous aider un peu, même si bien sûr elle ne peut pas se suffire à elle-même pour réussir cet examen. Vous allez devoir vous battre avec la méthodologie, parfois désapprendre des méthodes que vous pensiez avoir acquises, apprendre une tonne et une tonne de chose dans chaque matière ... alors commencez déjà à ne pas vous battre contre vous même.

On dit souvent que le premier ennemi d'un avocat est son client, et bien sachez qu'avec le recul je dirais que le premier ennemi d'un futur avocat qui passe le CRFPA est lui-même.

Essayez de vous faire confiance, ne doutez pas de vos capacités ni de votre travail, ne changez plus d'objectif et respectez vos propres engagements. Vous vous sentirez plus léger et vous comprendrez plus tard que ce pan psychologique et la confiance en soi sont une grande partie de l'exercice et que c'est aussi en grande partie ce que l'on attend de vous aux épreuves. 

Sur ce, je vous souhaite bon courage à tous et je reste à votre disposition si vous avez des questions relatives à cet article. 

Julie,







✳ Si vous êtes intéressés par les préparations privées, sachez que Du Berceau au Barreau est en partenariat (rémunéré) avec la société SUP BARREAU, une préparation parisienne d'excellence que je vous recommande (selon moi l'une des deux meilleures sur le marché). 
Je peux d'ailleurs via le blog vous faire profiter d'une réduction de 30% sur le prix de votre prépa pendant des périodes de temps limitées. Je vous renvoie vers l'article dans lequel vous pourrez retrouver l'offre du moment : juste ici
C'est ma façon de vous rendre cet examen un peu plus accessible ... 



Commentaires