Du Nutella à -70%

Selon la répression des fraudes (DGCCRF), l'enseigne Intermarché aurait payé 375.000 € d'amende pour avoir effectué de la revente à perte. 

Tout le monde se souvient en effet, de la cohue début 2018, quand Intermarché a proposé des promotion de 70 % sur le Nutella, des couches Pampers, du café noir Carte Noire et de l'eau pétillante Perrier

Par la suite le groupe avait reconnu ne pas avoir respecté la réglementation en matière de promotion. 

Enfin le rapport annuel de la DGCCRF (publié le 25 mars dernier) nous apprend que l'enseigne a en réalité accepté le paiement d'une transaction pénale à hauteur de 375.000 € pour cet épisode de promotions dites "agressives" et surtout illégales. 

Il s'agit de l'amende maximum encourue pour une personne morale pour de la revente à perte selon les articles L442-2 et suivants du Code de commerce. 

Julie BAURES





Commentaires